Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

dimanche 2 novembre 2014

La bataille de Lysimachéia -277

Suite à leurs victoires précédentes (ludiques comme historiques) les Gaulois dominent la Macédoine septentrionale.   Il incombe à Antigone Gonatus de lever une armée de mercenaires et se poser en sauveur.  Le scénario Command & Colors est ici.

Ma fille aînée Zoé a incarné la résistance macédonienne; je dois pour ma part rassembler les Gaulois éparpillés par leur soif de butin, et éviter l'annihilation.

Les mercenaires grecs et samnites reprennent le camp; les Gaulois préfèrent se replier et regrouper.


C'est un répit de courte durée.  Les Gaulois sont de retour aussitôt.  Le camp changera de main trois fois par la suite.






La perte de la cavalerie gauloise permet aux unités entamées d'Antigonus de s'offrir un répit.  Un enchaînement d'ordres fait monter la phalange à droite, tandis que sur l'aile gauche, les troupes légères aménuisent voire détruisent leurs adversaires.





La cavalerie thessalienne est lancé à la poursuite des Gaulois épuises et fait des ravages.  L'assaut de la phalange balaie toute résistance, malgré une ultime tentative par leur chef de percer.

Une belle victoire - comme historiquement, ici aussi - pour Antigone.  Les Macédoniens, reconnaissant, le fera roi et il régnera, avec relativement peu de péripeties pour cette époque si trouble, jusqu'à sa mort naturelle presque 40 ans plus tard.

Les Gaulois, quant à eux, traversent le Bosphore pour se répandre en Asie Mineure, où les Grecs d'Ionie appelleront à leur aide le Diadoche Antiochus.  C'est le quatrième et dernier scénario de l'invasion celte en Grèce, à venir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire