Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

samedi 9 mai 2015

La bataille de Barrosa, le 5 mars 1811

Partie de Lasalle hier soir, avec des Anglo-Hispaniques contre des Français (les Hispaniques étant remplacés par des Brunswickois).

Le scénario est celui de Rafael Pardo, j'ai simplement apporté comme modification que le ravin soit infranchissable, et qu'il existe deux objectifs, la colline centrale, et la route principale à son point de sortie sud de la table.

L'armée française est au demeurant plus nombreuse, mais une proportion importante de ses troupes sont "Amateurs", même si des bataillons de grenadiers réunis renforcent l'ensemble.

Anglo-Brunswickois à gauche, Français autour de la colline et sur la route




L'armée française a attaqué vigoureusement au centre et avec une avance mesurée à droite.  A gauche les Dragons ont joué avec les nerfs de la cavalerie alliée.

La ligne britannique a bien tenue à gauche, avec les redoutables Rifles réfugiés dans les bois.  A droite du bois, une attaque rapide a enlevée deux batteries et rompu le liaison entre l'aile gauche et le centre de l'armée alliée.  Cependant la ligne britannique au centre, renforcée par la présence des bataillons de Garde, a eu l'avantage sur son adversaire et a pu même pousser jusqu'aux hauteurs.  Sur le flanc droit des alliés, un jeu de chats et de souris a épuisé la cavalerie des deux camps et l'arrivée des renforts - de mauvaise qualité mais nombreux - a permis de sécuriser la route.

Les pertes françaises ont occasionné un test de morale au 16ème tour, qui a vu leur déroute, poursuivi les épées dans les reins par la cavalerie de poursuite alliée, plus nombreuse.

Une partie intéressante et fluide, nous nous interrogeons simplement sur la manque de puissance de l'artillerie.  Des suggestions de règles maison ont été faites, reste à les voir en application à la prochaine partie.

Quant à la diversification des troupes (6 classes d'Esprit au lieu de 3, et 4 classes de Discipline au lieu de 2), s'il y a eu une influence sur les combats, cela n'a pas pour autant joué un grand rôle dans les choix tactiques, sans doute parce que la manque de marqueurs rendait difficile la connaissance précise des qualités de chaque bataillon.  A améliorer donc pour la prochaine fois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire