Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

jeudi 21 avril 2016

Tibétains


Cette unité de Tibétains (Copplestone 28mm) est pour jouer à "Setting the East Ablaze", une règle de grande escarmouche.  Elle nécessite à minima 5-6 unités dans chaque camp; une unité est égale à 8-10 réguliers, 15-20 irréguliers ou une arme lourde.  Elle peut gérer des combats beaucoup plus conséquents.

Mon projet prend pour point de départ l'année 1918.  Une armée Blanche en fuite s'est installée en Asie Centrale mais, contrairement à l'histoire, n'a pas été désarmée par les autorités chinoises locales.  Les Bolchéviques décident alors d'intervenir, en utilisant à cette fin "L'Armée de Dieu" qu'elle recrutait pour envahir l'Inde.  Composée d'indiens musulmans et censée s'agglomérer des tribus afghanes, cette armée a réellement existé (du moins ses cadres) mais historiquement n'a jamais été employée (car Lénine rechignait finalement à prolonger les combats contre les Britanniques).  La traversée des Pamirs par les Rouges déclenche l'intervention de l'Armée des Indes britanniques, avec ses Sikhs et ses Gurkhas.  Pour compléter la foire d'empoigne, on peut compter sur les Seigneurs de Guerre chinois, dont certains sont à peine des bandits de grand chemin; sur les Basmachis du Turkestan Russe avec un soutien turc, battus par les Rouges et qui se sont réfugiés dans les Pamirs et le Tien Shan; et enfin le Baron Fou qui, défait en Mongolie, se dirigeait vers l'Asie Centrale lorsqu'il fut trahi.  Mais dans ce monde alternatif, il a déjoué le complot et débarque avec sa Division de Cavalerie Asiatique...Et le Baron Fou peut compter sur le Dalai Lama, un allié historique (véridique !).

Tout cela m'enthousiasme au plus haut point, et j'attends une commande de Copplestone pour démarrer l'armée du Seigneur de la Guerre principal de la région, l'estimé Yang Zengxin.  En attendant, j'ai quelques Bolchéviques et un FT-17 à me mettre sous le pinceau !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire