Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

samedi 14 mai 2016

Pour une poignée d'haricots

La victoire de Tutuli Wintabon sur l'armée française, il y a 15 mois, avait raffermie la position du Président du Zumtuland, entré dans son 14ème mandat.  Ses voisins, tremblant de crainte, s'étaient enfin engagés devant le Congrès des Nations Africaines (CNA) à établir la paix et l'harmonie, et à redorer le blason du "Coin Paisible".

C'était sans compter sur la traîtrise de Isidore Traoré N'Ganou, Président soi-disant élu du Zumsia et, en vérité, simple homme de paille des avides puissances coloniales.


Le mardi 10 mai, Tutuli Wintabon s'est envolé pour adresser un vibrant hommage à la paix devant le CNA, hommage que TV5 Zumtuland a qualifié ce matin du "meilleur discours qui n'a jamais été lu".  Car N'Ganou avait préparé son coup et avait mobilisé les légions infâmes de l'Armée de Zumsia pour tenter, une fois de plus, d'opprimer les vaillants Zumtu en l'absence de leur chef spirituel.

Ce coup bas était précédé par une campagne de désinformation sur la prétendu fuite de Wintabon, qui a déstabilisé quelques soldats [comme d'habitude, j'ai raté mon jet de manœuvre politique, ndlr].

Tutuli a du transformer illico son discours pacifique en un appel à l'aide militaire.  Émus aux larmes devant cette cruelle ironie de l'histoire et le courage de l'homme qui devait le subir, les élus du CNA ont voté à l'unanimité le soutien à Wintabon mais n'ont pu lui trouver de l'équipement lourd avec un si bref délai [...pas de chars gratuits non plus en 2ème phase de manœuvre politique, crotte de bique].

TV18 Zumtuland, parlant des trois heures qui ont suivi, a qualifié Tutuli du "Napoléon d'Afrique".  Le Président Zumtu a sauté dans un avion, qu'il a fait atterrir sur une piste de fortune à la frontière du Zumsia, sous le feu de la DCA ennemie. Certains n'hésitent pas à affirmer qu'il a piloté lui-même l'avion lorsque les nerfs du pilote ont lâché devant tant d'audace.  Ralliant à lui les forces locales, Tutuli a devancé les sournoiseries de son adversaire et a porté la guerre en territoire ennemie.  Une telle fougue, chers lectures, fait penser aussi à Alexandre le Grand !



Leur pantalons métaphoriquement autour de leurs chevilles, les sbires de N'Ganou étaient submergés par ce soudain blitzkrieg et succombèrent en nombre.



Réduites à se planquer dans quelques taudis, les troupes d'élite de la Garde Présidentielle ont été secourues par des paysans Zumsiens, tragiquement morts par dizaines pour l'infâme N'Ganou.




La bataille n'a duré qu'une trentaine de minutes [6 tours, ndlr] avec les Zumtu les maîtres incontestables du terrain [...avec 54 pts pour le Zumtu contre 53 pts pour le Zumsia, ndlr.  Ouais ouais, pour AK47 c'est un match nul, mais je la considère comme une victoire éclatante].

Suite à cette victoire, le territoire Zumtu a été agrandi d'une zone à peu près la taille d'un champ de haricots.  Floué le matin, Tutuli Wintabon a triomphé le soir en prononçant un discours historique sur le champ d'honneur.

Le fameux champ de haricots est visible en haut à gauche de cet image


"Sur ce champ qui désormais appartient au Zumtuland, j'aperçois dans les sillons les graines de haricots d'un paysan de Zumsia, semés peut-être ce matin tandis que je m'apprêtais à plaider la paix devant mes confrères.
Je sème ce soir, dans ce même champ, des haricots Zumtu.  Semés de nos deux mains, ce champ nourriront nos deux peuples comme les frères que nous sommes.  Je retournerai chaque jour arroser ce champ, mes frères, car je vous ai promis la paix, et je la récolterai pour vous par une labeur infatigable".

C'est la fin de ce reportage.  N'écoutez pas, braves Zumtu et braves Zumsi, les mensonges de CNN Africa selon quoi notre bien-aimé Président aurait ensuite rajouté "Les haricots pousseront bien mieux lorsque le cadavre de N'Ganou nourrira leurs racines".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire