Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

samedi 8 octobre 2016

Pékin 1900

Une nouvelle partie de "Setting the East Ablaze" ce soir, où Sylvain m'a donné le primeur de son bel ensemble chinois.




Scénario
Le scénario met en scène l’une des innombrables attaques des Boxer contre les troupes des puissances occidentales, assistées par des civils européens réfugiés à l’intérieur de Légations.
Dans ce scénario, 400 pts de Boxers affrontent 400 pts d’Européens.

Durée
Le scénario dure 6 tours

Déploiement
Le joueur Boxer choisit son bâtiment cible (voir Conditions de Victoire), le point d’entrée de son attaque surprise (voir Subterfuge) et la localisation de ses mines (voir Mines).
Le joueur Européen déploie ses troupes à l’intérieur de la Légation.
Le joueur Boxer déploie ses troupes à 10cm des bords de table.
Une unité Européenne peut bénéficier, avant le début du scénario, d’un déplacement gratuit de 3D6’’.

Conditions de victoire
Les Boxer gagnent s’ils parviennent à incendier l’un des bâtiments de la Légation.  Le joueur choisit secrètement sa cible parmi 4 bâtiments désignés au début du scénario.
Pour incendier un bâtiment, une unité qui compte au moins 5 hommes à l’intérieur du bâtiment doit réussir un test de compétence, comme l’unique action de son activation.

Règles spéciales

Subterfuge
Au début du scénario, le joueur Boxer choisit secrètement un point sur un bord de table.  Dès qu’il compte au moins 10 pertes, il lance 1D6 au début de chaque tour.  Sur un 4+, toutes ses pertes reviennent, en une seule unité d’un maximum de  20 hommes, au point choisi.  L’unité est C4 M4, Irregular, Unpredictable, Close Order, avec les mêmes armes que les figurines qui constituent l’unité.  Pendant le tour où elle apparaît, l’unité se déplace de 3D6’’.

Mines
En prélude à l’attaque, les Chinois ont creusé des tunnels dans lesquels ils ont placé quantité d’explosives.  Avant le déploiement Européen, le joueur Chinois choisit 3 endroits n’importe où sur la surface de jeu, où sont localisées ses mines.
Au début de chaque tour, il lance 1D6.  Sur un 6, l’une des mines déterminée au hasard explose.  Si le joueur le souhaite, il peut tenter de retarder l’explosion d’un tour, en réussissant 4+ sur un jet (il est permis de tenter de retarder sur plusieurs tours).
La mine explose comme si deux tirs d’artillerie avaient eu lieu, chaque touche ayant été dirigé sur sa localisation.  Chaque tir va donc faire un jet de déviation.  Si au moins un des deux jets dévie de plus de 7’’, l’ensemble de l’explosion n’a eu pour unique conséquence que de tuer les Chinois qui l’ont amorcé…Elle n’inflige donc aucune perte.


Guerre psychologique
Les Boxer ont recours à des méthodes sanglantes pour intimider leurs adversaires.  Lors d’un corps à corps, si un soldat d’une unité Boxer tue un adversaire, tous les jets Européens qui restent dans le round de combat s’effectueront à -2. 


Les protagonistes

Les Chinois
Mandarin (C1M2 / Leader +1, Lucky / Pistol, Bombs) @ 25 pts
4 unités de Boxers (C4M2 / Irregular, Unpredictable, Close Order / 15 Hand Weapons) @ 60 pts l'unité
3 unités de Tireurs (C4M4 / Irregular, Unpredictable, Close Order / 1 Marksman with Obsolete Rifle, 9 Obsolete Rifles) @ 32 pts l'unité
1 canon (C3M3 / Obsolete Field Artillery) @ 38 pts
Soit au total : 399 pts (1 chef, 90 fantassins, 1 canon)

Les Légations
Ambassadeur (C1M2 / Leader 0 / Pistol, Bombs) @ 0 pts
1 unité d'Infanterie Japonaise (C3M3 / Ferocious, Bombs / 1 NCO w. Rifle, 9 Rifles) @ 105 pts
1 unité d'Infanterie Russe et Allemande (C2M2 / Bombs / 1 NCO w. Rifle, 1 Rifle Grenade, 8 Rifles) @ 111 pts
1 unité d'Infanterie Italienne (C2M3 / Bombs / 1 NCO w. Rifle, 2 Marksmen w. Rifles, 7 Rifles) @ 99 pts
1 unité de Civils Armés (C5M5 / Irregular / 12 Rifles) @ 36 pts
1 mitrailleuse (C2M3 / HMG) @ 54 pts
Soit au total : 405 pts (1 chef, 42 fantassins, 1 HMG)


Compte-rendu :

Les Boxers ont concentré leurs troupes à l'est de la Légation, tandis que quelques troupes, essentiellement des tireurs, approchèrent de l'ouest.



Les soldats Russes et Allemands ont fait une sortie pour couper court à l'attaque occidentale.  Ils progressaient en cette direction lorsqu'une mine explosa, tuant deux figurines sur le coup et provoquant un repli désordonné.




En même temps, les Japonais établissait une position avancée à l'est, escomptant l'aide des civils qui tenaient le coin sud-est de la Légation.  Ceux-ci ne se sont malheureusement pas organisé à temps, laissant une trentaine de Boxers s'approcher des Japonais, qui ont souffert de lourdes pertes.



A l'ouest, les Bersaglieri ont, malgré la défection des Russes et Allemands, repoussé avec fracas l'attaque chinoise.  Cela leur a permis d'avancer vers le nord, où d'autres Boxers menaçaient de déboucher.

Car la perte de la section japonaise a permis aux chinois de prendre le contrôle de l'avenue qui bordait le flanc oriental de la Légation.  Les derniers fantassins japonais, et la mitrailleuse des Marines américains ont fait de nombreuses pertes mais ont été submergés.



Un feu nourri des Italiens stoppa net l'avancée ennemie.  Il semblait possible que les Russes et Allemands, de retour dans la bataille, et les civils, puissent organiser une contre-attaque pour repousser les Boxers en dehors de l'enceinte.  C'était sans compter avec l'incapacité des Russes et Allemands de venir à bout des quelques tirailleurs qui les harcelaient autour de la porte monumentale, et le boulet de canon qui tua trois civils nets.

Les Boxers ont réussi à mettre le feu à leur cible, le bâtiment au centre du flanc oriental de la Légation, au 6ème tour et remporter la victoire.  Les Européens ont laissé une quinzaine de figurines au sol, pour au moins quarante de leurs adversaires.



Dans l'ensemble, le scénario est bien équilibré, et l'intérêt de cette règle se confirme, jouée avec les modifications que nous avons proposé en matière du choix de l'ordre des activations.  Merci à Sylvain pour cette partie de figurines, en particulier pour le magnifique terrain qu'il a fabriqué.

3 commentaires:

  1. Merci à toi pour le scénario palpitant et pour ta maîtrise de la règle.

    RépondreSupprimer
  2. Super compte rendu cela donne envie de jouer !

    RépondreSupprimer