Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

samedi 17 mars 2018

Square Bashing

Ce vendredi, j'ai inauguré avec ma fille aînée Zoé ce que j'espère deviendra une longue tradition.  Un vendredi sur deux, nous jouerons ensemble à la maison, avec dispense spéciale de la maman pour se coucher à 23h00.

Nous avons démarré avec une partie de Square Bashing, règle que je n'ai pas joué depuis fort longtemps.  L'occasion de sortir mes Russes et mes Japonais pour la guerre de 1904-1905.  Zoé a choisi les Japonais.

Au début de la partie, chaque camp choisit une posture, plus ou moins agressive ou défensive, puis tente d'influer sur le choix adverse.  A la fin de cette phase, ce sont les Japonais qui attaquent avec une offensive locale; les Russes quant à eux ont été forcés par leurs adversaires à adopter une position défensive.  Les priorités du haut commandement (qui sont fonction de la différence d'agressivité des deux armées et des jets de dés) font qu'un tiers de la division russe - dont une bonne partie des meilleures troupes - est retiré pour combattre sur un autre secteur.  Ça va être chaud !

L'armée japonaise compte sur une infanterie de très bonne qualité appuyée par un peu de cavalerie et quelques batteries.  Les russes déplorent une infanterie mal entraînée, exception faite des Tirailleurs Sibériens, mais bénéficient d'une excellente et nombreuse cavalerie, des compagnies de mitrailleuses - en tout cas, celles que le haut commandement a daigné laisser - et un peu plus d'artillerie.

Japonais à gauche, Russes à droite


Les japonais ouvrent le bal avec une vigoureuse offensive sur leur gauche, qui bouscule les défenseurs, ouvrant rapidement la voie à une percée.  Les dragons russes tentent d'enrayer l'avance par une contre-attaque qui surprend l'adversaire, sans parvenir pour autant à le faire céder du terrain.  L'aile droite japonaise, trop impatiente pour attendre que son artillerie attendrisse les positions ennemies, reflue pour l'instant devant les Tirailleurs Sibériens et leurs mitrailleuses.

La tenace infanterie japonaise parvient à s'emparer des positions des Tirailleurs Sibériens

 L'infanterie russe se révèle inadéquate face à son homologue nippon, mais la cavalerie russe, en revanche, joue un rôle clé.

Deux régiments de cavalerie russe, des dragons et des cosaques, évoluent derrière les lignes ennemies

Les contre-attaques des dragons sont bien menées mais elles ne peuvent éviter la défaite.  Les dernières unités russes sont encerclées et les deux camps marquent un trêve dans les combats.

Est ce sont des renforts russes qui arrivent en arrière-plan ?
Les pertes ont été lourdes dans les deux camps mais les Japonais dominent le terrain, ce qui leur vaudra la victoire, avec 56 pts contre 40 pts.  La règle précise qu'avec cet écart dans les points de victoire, la Généralissimo Zoé-san gagne une médaille qui lui sera remise lors d'un somptueux banquet.

Bravo Zoé pour cette victoire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire