Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

samedi 7 avril 2018

Zoé Porphyrogenète

J'ai à nouveau affronté ma fille aînée à Saga vendredi soir.  Comme auparavant, mes 6 pts de Normands - qui attendent toujours des renforts montés dont la fin de la peinture tarde - ont affronté 7 pts de Byzantins, quelque part dans les Balkans au milieu du XIIe siècle.  Les Byzantins déploient la même armée que la dernière fois (8 Gardes, 24 Guerriers, 8 Guerriers mercenaires, 12 Levées); je tente pour les Normands une organisation différente, avec seulement 8 Gardes mais 32 Guerriers, dont 8 avec arbalète et 4 à cheval.



La strategos Byzantine planta ses archers dans les rocailles, garda sa cavalerie bien au chaud et envoya ses levées slaves et ses mercenaires turcs en avant.  J'ai l'impression que Zoé a lu la Taktika depuis notre dernière partie... Quant à moi, mon plan était de prendre le contrôle de la palmeraie avec lancers et arbalétriers et utiliser ma cavalerie pour amoindrir mon adversaire et l'obliger à adopter une posture offensive.

Aucun plan ne survit le contact avec l'ennemi et je crains que, dans mon cas, aucun de mes hommes non plus.  La combinaison de cavalerie turque, de javeliniers et de quelques archers a tôt fait d'éliminer une de mes unités de lanciers.  Les mêmes mercenaires turcs décimèrent peu après une de mes unités de chevaliers, même si cela les attira dans les rets de mes arbalétriers. 



Quant à ma deuxième unité de chevaliers, je l'ai très mal employée : après avoir amoindri une unité de levées elle chargea des skutatoi adverses mais finit le combat épuisé, Zoé ayant intelligemment choisi de ne pas exploiter leur fatigue.  Du coup, Enveloppement ne pouvait leur sortir de leur mauvaise passe et ils périrent sous les traits.



Et je n'avais toujours pas investi la palmeraie, bien sûr.

Nous voilà au 4ème tour et pour empirer ma situation, les Byzantins ont Défense et Garde actifs.  Que je charge ou que je tire, mon adversaire va choisir ma cible.  Entre nous je suis épaté, ma fille maîtrise bien son plateau qui n'est pas des plus aisés !

Bon, je ne fais pas durer le suspens, tout cela va très mal finir pour les Normands.  Un javelinier isolé tue mon dernier chevalier, ce qui laisse le Seigneur sans gardes de corps.  Il est toutefois mon dernier espoir et je me prépare à l'engager, Dex Aie à l'appui.  Hélas, les Kavallarioi byzantins le chargent; ils perdent deux hommes mais mon Seigneur est épuisé, le dernier Kavallarioi charge à nouveau...et le chef normand tombe lourdement de son cheval.  Il offrira un beau rançon pour remplir les coffres de l'Empire.



Victoire des Byzantins de Zoé, 28 pts de massacre contre 18 !

Victoire byzantine grandement méritée.  Cependant je ne tire pas encore toute la puissance de l'armée normande, par manque de cavalerie, qui utilise en exclusivité ou en puissance augmentée la bonne moitié des capacités.  J'espère que ce weekend sera favorable au maniement des pinceaux !

2 commentaires: