Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

jeudi 1 août 2013

Debout les Morts !

Le « zoroastrianisme » était l’une des religions de l’Empire Perse.  Bien enraciné aux confins orientaux de l’Empire, son importance globale est difficile à évaluer, surtout lorsqu’il entra en concurrence avec la religion mésopotamienne après la prise de Babylone par Cyrus en -539.  Il existe toutefois des indices pour faire des rois Perses les mieux connus – Darius Ier et Xerxès Ier – des zoroastriens.

Il ne m’a fallu pas plus pour adopter le zoroastrianisme comme LA religion de mes Perses Battlelore : car c’est une source très abondante de mythes et de légendes.  Le texte sacré des Zoroastriens, l’Avesta, est aussi copieux que la Bible et il existe également deux grands textes d’époque plus tardive, dont une superbe cosmogonie (le Bundahishn).  Bref, des milliers de pages qui regorgent de dieux et de monstres… : )

Comme dans toutes les religions antiques, la pureté – condition essentielle pour communier avec les dieux et bénéficier de leur protection - est une préoccupation majeure pour les Zoroastriens.  Les cadavres sont les objets les plus impurs qui soient ; dès la mort, le cadavre est saisi par une démone, la terrible Druje.  Il est interdit de brûler un cadavre ou de l’enterrer, car cela contaminerait le feu, l’eau ou la terre.  D’où la coutume surprenante – encore suivi par les Zoroastriens de l’Inde de nos jours – d’exposer les cadavres dans des tour (les dahkma) et de laisser les animaux sauvages, les vautours en particulier, nettoyer les os.  Tâche qu’ils accomplissent semble-t-il en seulement quelques heures !

Bon, assez de bla bla, j’en fais quoi de tout ça ?  Eh ben, des zoooombiiiies bien sûr !  Des cadavres enterrés malgré les prescriptions – peut-être par un ennemi victorieux après une bataille, ou par des adeptes d’autres sectes ? – et qui animés par leur Druje se lèvent à l’appel des adversaires de la Perse pour contaminer l’Univers.

J’ai prévu deux ou trois unités, à partir des 1st Corps que j’ai commandés en trop, complétés par des Wargames Factory et des têtes de zombie de Hasslefree.  Côté peinture, c'est du va-vite car cette fois-ci je vise une impression d’ensemble.  Mon espoir est que les conversions à prévoir attireront l’œil. Pari risqué car les conversions ne
sont pas mon point fort, mais j’ai hâte d’essayer quand même.

Voici les toutes premières tentatives (avec des conversions très sommaires).  C'est très simple : une sous-couche marron ou vert, un brossage à sec en blanc, l'application d'un encre sépia, puis une reprise des zones à éclaircir.

Il va sans dire que ces créatures vont également me servir à peupler Zombieville, dont les ruelles, ne l’oubliez pas, seront animées après la pause (trêve ?) estivale.

2 commentaires:

  1. Meurghleargh......pas mal pas mal tout cela !

    RépondreSupprimer
  2. Lee, mais où vas tu chercher toutes ces idées !!! un psy, je te répète, il va falloir que l'on te programme qq séances...
    en tout cas, vivement la rentrée !!!

    RépondreSupprimer