Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

samedi 15 février 2014

Coffee, anyone ?

Si le Colonel Lebecq a clairement compris la première leçon de survie dans le Coin Paisible, à savoir l'expansion au dépens de ses voisins, d'aucuns dénigraient les compétences tactiques d'un homme qui, malgré de longues états de service, n'a jamais présidé à un combat.

Leur apporterait-il un démenti en traversant le fleuve pour s'emparer des plantations de café de son voisin zumtu ?  L'enjeu était de taille, les yeux du monde entier étant braqués sur ces champs.  Un regain d'intérêt pour la politique africaine parmi la jeunesse mondiale ?  Que nenni : c'est que George Clooney était en visite de promotion pour Nespresso et était directement menacé par l'avancée ztumnienne !


Le Colonel Lebecq, premier sur les lieux, plaça une compagnie d'infanterie dans les jardins de plaisance(en embuscade), tandis que quatre Panhard avançaient vers Clooney pour remporter un énorme succès médiatique.  Tutuli Wintabon réagit promptement mais avec la plupart de ses subordonnés occupés à donner des entretiens télévisés, seules deux compagnies participaient à l'assaut.

Le monde retint son souffle lorsque les premiers tirs crépitèrent depuis le jardin.  Le riposte du NTM était immédiat et massif et faucha plusieurs soldats ennemis.  L'embuscade créa quand même beaucoup de confusion et ralentit l'avance [double "2" deux fois de suite pour la compagnie mécanisée du NTM...].

Tandis que les ztumniens montraient l'efficacité de la doctrine française en matière de défense mobile, les équipages des Panhard avaient manifestement quelques difficultés à traduire le mode d'emploi de leurs véhicules [une avance douloureusement lente !]

Avant qu'ils ne purent poser en photo à côté du héros d'Urgences, les renforts du NTM affluaient sur le champ de bataille [le NTM a obtenu les trois compagnies restantes au tour 5].

C'est moi qui aura l'autographe !

Une défense acharnée dans le jardin de plaisance.  En arrière plan, des miliciens du NTM avancent vers le pont

Face à cette marée, le Colonel obtint quand même l'arrivée de plusieurs dizaines de miliciens.  Accablés sur trois côtés, ceux-ci furent toutefois suffisants pour tenir le pont contre l'ennemi.

Après 6 minutes de concentration médiatique continue, le monde perdit intérêt dans ce conflit obscur et, audimat oblige, les caméras allèrent ailleurs.

Une bataille intense, jouée en seulement 6 tours.  Une défense acharnée permit au Colonel Lebecq de contester tous les objectifs, avec, dans les jardins et les ruines, une unité à seulement 1 pont de moral restant.  Le NTM ne put briser une résistance qui frôlait souvent l'héroïque.  Une victoire très serrée pour le Ztumne, 25 points à 21, qui sécurise pour lui le monopole du café et pourrait écorner sérieusement l'image de Tutuli dans la région...

Damn, I wanted Tutuli to win !




Un jeu toujours plaisant, nous quittons tous les deux la table avec une envie de peindre de nouvelles unités...je lorgne pour ma part sur des hélicos d'attaque et de transport....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire