Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

samedi 4 avril 2015

Espagne 1811

Nous avons joué hier une partie 1er Empire, français contre anglo-brunswickois sous la chaleur de la péninsule ibérique.  Nous avons joué à "Lasalle", règle qui fraie son chemin, une fois que nous aurons apporté quelques nuances pour différencier les troupes.

Voici une vue du champ de bataille.  Les deux collines qui fondent sous l'aisselle du C-in-C Britannique sont les objectifs.  Si l'attaquant les détient, le défenseur aura grand mal à réussir un éventuel jet de moral de son armée.

Au centre, les français ont déployé une brigade de conscrits; à leur gauche les vétérans et à leur droite les nassaviens, un mélange de conscrits et de troupes de ligne.  Les Britanniques étaient pour l'essentiel face aux Nassaviens, et les Brunswickois partout.


Sur l'aile gauche, les hussards brunswickois ont rapidement menacé la batterie divisionnaire, et il a fallu l'arrivée des dragons pour les chasser.  Dragons qui auraient été bien plus utiles ailleurs...


Car au centre les attaques combinées des hussards et de l'infanterie brunswickoise, de bon aloi,  a été fatal pour les conscrits, qui se sont débandés.  Quant aux Nassaviens, ils ont eu bien du mal à avancer devant des unités légères britanniques dans les vergers.


Une partie du régiment de dragons menaçait l'aile droite allié, mais tout cela était bien trop tard.  Nous avons arrêté la partie au 12ème tour, en constatant l'impossibilité évidente pour les français - qui avait déjà perdu cinq unités, tandis que leurs adversaires ne déploraient aucune perte - de triompher.  Les dragons ont pu, par une action d'arrière-garde, éviter que la défaite ne tourne au massacre (règles de Poursuite).

1 commentaire:

  1. Gros malheur! N'oublions pas le bataillon anglais volatilisé en fin de partie, maigre consolation.

    RépondreSupprimer