Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

mardi 19 juin 2018

More Banner Wars

Mes Français Médiévaux ont à nouveau affronté les Condottieres de Pierre avec la règle Banner War.

Nous avons joué cette fois-ci en format "Epique", c'est à dire en 300 pts.  Ce format est l'équivalent de 200 pts d'AdG.

C'était une expérience aussi plaisante que la première partie.  Nous avons diversifié nos armées et je pense que nous avons, de ce faite, joué quasiment toutes les règles.

Vaillants à droite, méchants à gauche


Il nous reste, en revanche, beaucoup de stratégies à explorer.  Banner War est moins contraignant, par exemple, en ce qui concerne l'interpénétration des troupes (sans que tout soit permis non plus !).  Ainsi jouer en deux lignes (au moins une partie de l'armée) pourrait s'avérer intéressant.

Nous avons aussi joué les règles spéciales des armées (que nous avions oublié la dernière fois).  Ainsi les Condottieres gagnent en moral s'ils éliminent des unités adverses de grande valeur (ce qui représente les rançons), mais deviennent peu fiables si leur bagage (leur butin) est pris.  Les Français voient leurs chevaliers obligés de déployer aussi loin vers l'avant que possible et, sur un '1' pour chaque groupe charger droit devant au début du tour...ce qui laisse le joueur le choix entre groupir les chevaliers pour mieux les contrôler mais risquer un '1' fatidique, ou bien les mettre par petits paquets et ne pas pouvoir consacrer du commandement à l'infanterie.

Bordel au centre !


Belle partie en tout cas, qui a vu la victoire des Français au 5ème tour, suite à des tirs efficaces des arbalétriers génois et un mêlée intense entre la chevalerie au centre.

J'en redemande...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire