Welcome / Bienvenu

This blog presents my different wargames armies, after action reports, campaigns which I have run, some scenarios and a presentation of some of the different rules I play. The pages at the top of the blog contain historical information on the periods that interest me. They are an aid to my poor memory, and not in any way exhaustive nor necessarily correct. As I am an Englishman living in France, some pages are in English and others in French...sorry, I am too lazy to translate...

I hope this blog offers you much enjoyment and some inspiration !

dimanche 27 août 2017

Histoire d'une Passion

A quelques jours près, c'est le 5ème anniversaire de ce Blog. Je me suis dit que ça pourrait être intéressant de faire un rapide rétrospectif sur cette passion qui absorbe tant de mon temps depuis que je l'ai reprise en 2005.  Ce poste est ce qu'on appelle dans ma langue natale "A trip down Memory Lane".  Ceux qui ne sont pas des nostalgiques peuvent passer leur chemin  ; )

La première période (2005-2012) : le 15 et rien que le 15

L'armée : 150 à 250 figurines
Les échelles : le 15mm (98%) et le 28mm (2%)
Temps consacré à la peinture d'une figurine : 30 minutes

J'ai repris la figurine début 2005, après une pause d'une décennie.  J'avais alors envie de jouer de la grande bataille, et le 15mm s'est naturellement imposé.  De début 2005 à fin 2012, je n'ai peint que du 15mm, mise à part un essai en 28mm sur du Pulp - pas très réussi - et plus curieusement la peinture d'une armée Tau, Dieu sait pourquoi, mais dont je me sers encore aujourd'hui.

De cette période, les deux armées que je considère les plus réussies sont mes 15mm Early Roman, et leur adversaire Pyrrhus.  Celles que j'affectionne le plus sont mes 15mm Chinois et leur adversaires Japonais.


La deuxième période (2012 à mi-2015) : le 28 prend sa revanche


L'armée : 100 à 150 figurines
Les échelles: le 28mm (60%) et le 15mm (40%)
Temps consacré à la peinture d'une figurine : 30 minutes à 2 heures

Ma fille aînée ayant atteint ses 7 ans début 2013, je me suis dit que je pourrais l'intéresser à la figurine à travers des aventures mythologiques.  Le 28mm s'imposait, mais la pratique de cette échelle me faisait défaut.  J'ai quand même essayé.  Aujourd'hui, toutes les figurines de ce lot ont été repeintes ou mises au rebut, mais enfin, c'était un début ! Puis en juillet 2013 s'est opéré une bascule quand j'ai abandonné mon projet mythologie en 15mm pour me lancer dans mon projet Battlelore Mythologique en 28mm.  Pour la première fois, j'allais peindre de véritables armées en 28mm, avec des unités comme celles-ci.

De cette période, les trois unités dont je suis le plus fier en 28mm sont les parmi les Amazones (les figurines de qualité comme les Reaper et les Hasslefree, c'est dommage que je les ai mélangés avec d'autres moins chers mais à la gravure bien plus approximative), mes Daena, et mes Kushites.

Je ne négligeais pas pour autant le 15mm.  C'est d'ailleurs mi-2015 que j'ai complété les deux armées en 15mm dont je suis le plus satisfait : mon armée 1er Empire  et mes Grecs Hoplites.  Je pense d'ailleurs que la pratique du 28mm a eu une influence positive sur ma peinture en 15mm.


 La troisième période (mi-2015 à mi-2017) : adieu le 15, bonjour le grand escarmouche

L'armée : 50 à 80 figurines
Les échelles: le 28mm (100%)
Temps consacré à la peinture d'une figurine : 2-3 heures

Les Grecs étaient, et je le savais, le chant de cygne du 15mm sur mon établi de peinture. Depuis mi-2015, je ne peins plus que du 28mm, mais la pratique de cette échelle évolue aussi.  Mes Égyptiens pour Battlelore Mythologie ont été vraisemblablement la dernière armée de masse à cette échelle.

L'orientation est maintenant vers le grand escarmouche, à travers deux périodes, le Back of Beyond et la période Médiévale.  De plus petites armées me permettent non seulement de varier les plaisirs, d'être le maître et non l'esclave d'un projet, mais aussi de consacrer plus de temps à une figurine et pouvoir expérimenter de nouvelles techniques.


La quatrième période (de mi-2017 à la cécité)

L'armée : 10 à 80 figurines
Les échelles : le 28mm (90%) et le 15mm (10%)
Temps consacré à la peinture d'une figurine : 2-10 ??? heures

Je me trouve aujourd'hui avec une nouvelle envie : à côté de la peinture d'armées grande escarmouche - qui nécessitent quand même un certain cadence si on veut les jouer avant le Saint Glinglin - je voudrais tenter de nouvelles techniques bien plus chronophages.  Le corollaire, c'est d'accepter la "petite" escarmouche dans ma pratique de jeu.  Ainsi j'ai récemment fait l'acquisition d'un lot de figurines pour Infinity.  Avec une certaine crainte, j'avoue, de ne pas réussir, je vais quand même me lancer car qui ne tente rien n'a rien, et remplacer ma peinture habituelle par des techniques plus ardues, style fondu, fondu dans le frais, glacis, OSL, NMM et tout le bataclan.  J'espère que ma main ne tremblera pas et que mes yeux de quadragénaire tiendront le coup : )

L'idée n'est pas de faire que cela, mais de varier les plaisirs en alternant entre ce genre de peinture prise de tête, avec une peinture plus détendue qui produira d'autres armées pour le Back of Beyond et le Médiéval.  Et puis j'ai toujours le projet de revenir un peu au 15mm et peindre une armée 1er Empire Autrichien.



Voilà, fin du rétrospectif, vous pouvez vous réveillez, je vous rendormirai à nouveau dans cinq ans : )  Merci en tout cas d'avoir écouté mes divagations...

Lee

2 commentaires:

  1. Une très belle idée cette rétrospective
    intéressante ton évolution du 15 au 28mm
    et bon courage pur la peinture plus sophistiquée pour infinity. Je ne connais pas ce jeu, je vais jeter un oeil sur le net...
    bon courage

    RépondreSupprimer
  2. L hexagone, le cube en bois et le carton, next step 😂
    Je sens qu'on va en c. pour peindre l infinity...

    RépondreSupprimer